6 conseils pour adopter une bonne posture au bureau

publié le
modifié le


Aujourd’hui, nous allons découvrir comment une bonne posture au bureau peut transformer votre quotidien. Saviez-vous que sans une posture adéquate, vous pouvez rapidement souffrir de troubles musculo-squelettiques et de fatigue visuelle? En effet, une mauvaise posture peut entraîner des douleurs dorsales et des tensions cervicales, perturbant ainsi votre bien-être. Pour éviter ces désagréments et optimiser votre productivité, je vous propose six conseils pratiques. En aménageant correctement votre espace de travail, vous pourrez non seulement travailler plus confortablement, mais aussi préserver votre santé au fil des jours. Suivez-moi dans ce guide pour améliorer votre posture et votre efficacité au bureau.

1. Choisir une chaise ergonomique

Pour une posture idéale au bureau, rien ne vaut une chaise ergonomique bien choisie. En effet, cette dernière doit offrir un soutien lombaire optimal, un réglage en hauteur, et une profondeur d’assise adaptée. Ces ajustements permettent de réduire les tensions dans le bas du dos.

Tout d’abord, assurez-vous que votre chaise possède un soutien lombaire ajustable. Pour bien régler votre chaise :

  • Réglez la hauteur : vos pieds doivent être à plat sur le sol et vos genoux à un angle de 90 degrés.
  • Profondeur d’assise : Laissez un espace de 2-3 doigts entre l’avant de votre siège et l’arrière de vos genoux.

De plus, il est crucial que votre dos reste en posture neutre. Pour ce faire, gardez vos épaules détendues afin d’éviter les tensions cervicales. Une étude de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) souligne que les sièges mal ajustés sont la cause de 56% des troubles musculo-squelettiques. Adopter ces ajustements améliorera non seulement votre confort, mais aussi votre productivité au travail.

2. Positionner l’écran à la bonne hauteur

Positionner correctement l’écran de votre ordinateur est essentiel pour éviter les tensions cervicales. En effet, un écran mal placé peut entraîner de la fatigue oculaire. La règle d’or est d’aligner le haut de l’écran à la hauteur de vos yeux.

Pour ce faire :

  • Écran à hauteur des yeux : En regardant droit devant vous, vos yeux doivent être alignés avec le haut de l’écran.
  • Distance idéale : Placez l’écran à une distance de 50 à 70 cm de vos yeux.

De plus, n’hésitez pas à utiliser des supports pour ordinateurs portables ou des écrans externes. Cela permet d’obtenir une hauteur adéquate sans compromettre votre posture. De cette manière, vous réduirez également la fatigue visuelle. Selon une étude réalisée par l’université de Harvard, ajuster la hauteur de votre écran peut réduire les douleurs cervicales de 22%.

Schéma montrant la bonne posture au bureau que vous devez adopter.  Il y a une femme assis devant son bureau.

3. Ajuster la position des bras et des poignets

L’ajustement de la position des bras et des poignets est essentiel pour prévenir les troubles comme le syndrome du canal carpien. Vos bras doivent rester proches du corps, avec les coudes pliés à environ 90 degrés.

Pour les ajustements idéaux :

  • Bras proches du corps : Gardez vos coudes près de votre torse.
  • Alignement des poignets : Les poignets doivent être alignés avec vos avant-bras pour éviter des tensions inutiles.

Utiliser des accessoires ergonomiques comme des repose-poignets ou des appuie-bras peut grandement aider. Ils permettent de maintenir vos poignets dans une position neutre. De plus, poser les avant-bras sur des surfaces souples évite les points de pression. En ajustant ces éléments, vous offrez à votre corps une posture optimale, limitant ainsi les risques de blessures à long terme.

4. Faire des pauses régulières et bouger

Saviez-vous que rester assis toute la journée peut nuire gravement à votre santé ? Pour contrer cela, il est essentiel de faire des pauses régulières et de bouger. Une étude de l’Université de Sydney a révélé que les personnes qui prennent des pauses fréquentes réduisent leur risque de maladies cardiovasculaires de 40%. Voici quelques conseils pour intégrer des pauses actives dans votre routine :

  • Levez-vous régulièrement : au moins toutes les heures, faites quelques pas.
  • Marchez pendant les appels téléphoniques : utilisez ce temps pour vous dégourdir les jambes.
  • Utilisez les escaliers au lieu de l’ascenseur, dès que possible.
  • Étirements simples : Prenez quelques minutes pour étirer vos bras, votre dos et vos jambes.

Ces habitudes simples peuvent améliorer votre circulation sanguine, réduire la fatigue musculaire et augmenter votre productivité.

5. Alterner entre positions assises et debout

L’alternance entre positions assises et debout est une excellente stratégie pour éviter les problèmes de posture. Les bureaux assis-debout permettent de varier les positions tout au long de la journée, ce qui réduit la pression sur le dos et améliore la circulation.

Pour tirer le meilleur parti de votre bureau assis-debout :

  • Maintenir une bonne posture debout : répartissez le poids de votre corps de manière équilibrée, gardez les pieds à plat et les épaules détendues.
  • Utilisez un tapis antifatigue : Cela peut aider à réduire la fatigue lorsque vous êtes debout.

De plus, essayez d’incorporer des ballons de stabilité dans votre routine. Ils permettent de varier les positions et de renforcer les muscles du tronc, ce qui peut améliorer votre équilibre et prévenir les douleurs lombaires. Une étude du Journal of Physical Therapy Science a montré que l’utilisation de ballons de stabilité peut réduire les douleurs lombaires de 30%.

6. Organiser son espace de travail

Bureau organinisé qui montre que l'optimisation de son bureau est important pour gagner en productivité et bien être.

Un espace de travail bien organisé peut grandement améliorer votre efficacité et réduire les mouvements excessifs qui pourraient causer des troubles musculo-squelettiques. Voici quelques suggestions pour un aménagement ergonomique :

  • Disposer les objets de travail à portée de main : évitez d’étirer vos bras ou de vous contorsionner pour atteindre les éléments essentiels.
  • Réglez la hauteur de votre bureau : la hauteur idéale permet à vos avant-bras de rester parallèles au sol lorsque vous tapez.
  • Position de la souris : Placez-la à côté de votre clavier pour minimiser les mouvements excessifs.
  • Éclairage adéquat : utilisez une lumière douce pour réduire la fatigue oculaire.

Utiliser des rangements et accessoires ergonomiques peut aussi aider à garder un espace de travail organisé et fonctionnel, diminuant ainsi les tensions inutiles.

Pour conclure

Pour résumer, adopter ces pratiques vous permettra de travailler confortablement tout en préservant votre santé. Choisir une chaise ergonomique, ajuster votre poste de travail, et alterner les positions sont autant de gestes simples, mais efficaces. De plus, organiser votre espace de travail et intégrer des pauses régulières contribuera à améliorer votre bien-être et votre productivité. Commencez par de petits ajustements et observez les bénéfices. Le maître-mot de la fin est : prenez soin de vous, et votre corps vous remerciera !


Sources :
Impact of Long-Term Sitting on Productivity, Burnout, and Health: Employees’ View on Workplace Ergonomics ​ (SpringerLink)​
Office ergonomics: Your how-to guide​ (Mayo Clinic)​
Spine Health: Posture and Workplace Ergonomics – National Spine Health Foundation​ (National Spine Health Foundation)​
Work-Related Musculoskeletal Disorders & Ergonomics (CDC)​

Laisser un commentaire